2012

Et paroles, et paroles, paroles et encore des paroles que tu sèmes au vent

La question des rapports du bouddhisme et des femmes constitue un autre cas de dissonance entre la théorie et la pratique. L'histoire commence d'ailleurs assez mal. La tradition rapporte que le Bouddha refusa initialement, dans l'ordre qu'il venait de fonder, sa propre tante et mère adoptive, Mahâprâjapati. C'est après l'intervention réitérée de son disciple et cousin bien-aimé Ânanda que le Bouddha aurait fini par consentir à accepter l'ordination des femmes, non sans imposer à celles-ci quelques règles particulièrement sévères (en raison de l'extrême imperfection féminine). En outre, il prédit que, du fait de leur présence, la Loi (Dharma) bouddhique était condamnée à décliner au bout de cinq siècles. En théorie, le principe de non-dualité si cher au bouddhisme Mahâyâna semble pourtant impliquer une égalité entre hommes et femmes. Dans la réalité monastique, les nonnes restent inférieures aux moines, et sont souvent réduites à des conditions d'existence précaires. Avec l'accès des cultures asiatiques à la modernité, les nonnes revendiquent une plus grande égalité. Toutefois, leurs tentatives se heurtent à de fortes résistances de la part des autorités ecclésiastiques. (via Sciences Humaines).

zazen avec ZEM tous les mercredi et dimanche

Vous pourrez retrouver des versions anglaises, espagnoles et portugaises sur ce site : http://zemapprentimaitrezen.wordpress.com/

Zem est publié toutes les semaines sur le portail international du bouddhisme : http://www.buddhachannel.tv/

Tous les dessins de ce site “Zem apprenti maître Zen” sont mis à disposition par leur créateur Frédéric Baylot selon les termes de la licence Creative Commons : Paternité – Pas d’Utilisation Commerciale – Pas de Modification 2.0 France. Pour toute publication sur un site ou blog Web, ou pour obtenir des autorisations au-delà du champ de cette licence merci de me contacter (en bas à droite de ma page)

Creative Commons Attribution-NonCommercial-NonDerivatives Certains droits réservés.