2012

GARDER SON SÉRIEUX

//**Le Dalaï Lama a commencé son intervention à Nantes en 2008 en précisant qu’il n’était pas bon de changer de religion mais qu’il était dans la nature humaine de trouver ce qui lui convient le mieux. Qu’en tout cas ce changement ne pouvait se faire que d’une manière réfléchie et qu’il impliquait de s’y engager avec sérieux.

Comme le dit Eric Rommeluère, nous sommes souvent confronté à «  un bricolage spirituel  » dans lequel l’engagement, la fidélité, le courage et les vertus morales peinent à faire sens.

Toute la difficulté de notre époque c’est comment accepter d’interpréter d’une manière contemporaine une voie traditionnelle sans être dans une adaptation new-age personnalisée.

Elle doit être interprétée car suivant les cultures, les époques, la façon de «  jouer la partition  » sera différente. On le voit avec le dharma qui s’est intégré de manières différentes suivant les époques et les pays (il n’y a qu’à voir la façon dont il est pratiqué du Japon au Tibet en passant par le Vietnam et le Sri Lanka) . Et en même temps si on adapte la pratique à notre personnalité nous risquons d’éviter tout ce qui pourra nous faire bouger, nous faire abandonner tout ce qu’il est nécessaire de se délester pour vivre dans un bonheur durable.**//

zazen avec ZEM tous les mercredi et dimanche

Vous pourrez retrouver des versions anglaises, espagnoles et portugaises sur ce site : http://zemapprentimaitrezen.wordpress.com/

Zem est publié toutes les semaines sur le portail international du bouddhisme : http://www.buddhachannel.tv/

Tous les dessins de ce site “Zem apprenti maître Zen” sont mis à disposition par leur créateur Frédéric Baylot selon les termes de la licence Creative Commons : Paternité – Pas d’Utilisation Commerciale – Pas de Modification 2.0 France. Pour toute publication sur un site ou blog Web, ou pour obtenir des autorisations au-delà du champ de cette licence merci de me contacter (en bas à droite de ma page)

Creative Commons Attribution-NonCommercial-NonDerivatives Certains droits réservés.